Ford se mobilise contre le COVID-19

76
views

Ford Motor Company vient d’annoncer qu’il commencera à produire, dans son usine du Michigan et en collaboration avec GE Healthcare, des ventilateurs respiratoires destinés aux patients atteints de Covid 19.

Ce ne sont ainsi pas moins de 50 000 ventilateurs respiratoires qui seront produits dans les prochains 100 jours. La capacité de production de ces ventilateurs sera par la suite portée à 30 000 unités par mois.

Afin d’assurer un tel rythme de production, Ford mobilisera toute la plateforme de son usine du Michigan, à l’heure où GE Healthcare apportera son expertise en matière de développement de produits à usage hospitalier. Une licence pour la fabrication de ces ventilateurs a été accordée par Airon Corp, une petite entreprise basée en Floride et qui se spécialise dans la conception et la production d’appareils respiratoires high tech. C’est GE Healthcare en personne qui a attiré l’attention de Ford sur les nombreuses qualités que présente ce ventilateur conçu par Airon Corp. qui, de par sa conception simple, pourra être produit de manière rapide et permettra d’aider les cliniciens dans les soins qu’ils apportent au quotidien aux patients atteints de COVID-19.

« Les équipes Ford et GE Healthcare travaillent d’arrache-pied pour pouvoir produire rapidement et en nombre significatif ce ventilateur, qui représente un outil vital pour des milliers de patients« , a déclaré Jim Hackett, PDG de Ford. « En produisant de manière massive ce ventilateur dans notre usine du Michigan, nous réussirons à aider les travailleurs de la santé à sauver des vies ; il s’agit aujourd’hui de notre priorité n°1« .

Pour sa part, Peter Navarro, coordinateur du Defense Production Act à la Maison Blanche, a déclaré : « L’équipe Ford/GE assure un travail extraordinaire pour produire, le plus rapidement possible, ces ventilateurs qui représentent un axe vital de la stratégie sanitaire menée par l’administration Trump afin de lutter contre le coronavirus. Ford avait, au siècle dernier, suspendu sa production automobile pour se consacrer à la fabrication de chars d’assaut durant la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, Ford réitère à nouveau ce genre d’action citoyenne en mobilisant, en collaboration avec GE Healthcare, ses impressionnantes capacités d’ingénierie et de fabrication dans le but d’aider volontairement ce pays à résoudre l’un de ses problèmes les plus urgents. Nous saluons cet effort et attendons avec impatience que les premiers ventilateurs sortent de la chaîne de montage de l’usine Ford au Michigan« .

Dans un premier temps, Ford enverra une équipe en Floride pour aider Airon à booster sa capacité de production. A partir du 20 avril prochain, Ford commencera à produire ces ventilateurs depuis son usine Rawsonville au Michigan. Pas moins de 1500 ventilateurs sortiront des chaînes de fabrication d’ici fin avril. La production atteindra les 12 000 unités à partir de fin mai, pour culminer à 50 000 unités produites vers le 4 juillet, ce qui ne manquera pas d’aider le gouvernement américain à atteindre son objectif qui consiste à produire 100 000 ventilateurs en 100 jours.

L’usine Rawsonville de Ford tournera presque 24 heures sur 24. La production des ventilateurs sera assurée par pas moins de 500 employés bénévoles rémunérés et désignés par le syndicat des travailleurs UAW ; ceux-ci seront organisés en trois équipes. Airon produit déjà à l’heure actuelle trois ventilateurs modèle A-E par jour dans son usine de Melbourne, en Floride. Lorsque la pleine capacité sera atteinte par Ford, plus de 7 200 ventilateurs Airon Model A seront produits chaque semaine.

« Depuis l’époque de Rosie the Riveter, les membres de l’UAW se sont toujours mobilisés lors des périodes les plus difficiles de notre histoire, et ce pour le bien de  tous« , a déclaré Rory Gamble, président de l’UAW. « Le fait qu’aujourd’hui, des employés de l’UAW contribuent à la fabrication de ventilateurs vitaux pour des milliers de personnes s’inscrit directement dans le sillage de cette tradition. Nous travaillons en étroite collaboration avec Ford pour nous assurer que tous les process de travail et de sécurité soient respectés, de même que nous faisons preuve d’une extrême prudence à l’intérieur de l’usine afin d’assurer le maximum de sécurité à nos travailleurs. Nous remercions et félicitons Ford, ainsi que les membres de l’UAW, de s’être mobilisés avec courage durant ces temps difficiles« .

Le ventilateur modèle A-E, dont la licence a été accordée par Airon, est le deuxième ventilateur issu de la collaboration Ford-GE Healthcare. La semaine dernière, Ford et GE Healthcare avaient annoncé avoir conjugué leurs efforts pour produire un second type de ventilateur respiratoire connu sous le nom de R19.

La fourniture combinée de ces deux types de ventilateurs permettra de répondre à la demande croissante enregistrée aux États-Unis dans sa lutte contre le COVID-19.

« Nous félicitons Ford pour tous les efforts qu’il déploie dans l(objectif de produire ces ventilateurs respiratoires Airon modèle A-E qui permettront de soutenir, à grande échelle, le personnel de la santé et les patients dans leur lutte contre le COVID-19« , a déclaré Kieran Murphy, président et directeur général de GE Healthcare. « Notre profonde connaissance du secteur de la santé, combinée à la grande maîtrise de la chaîne d’approvisionnement et de production de Fordnous aideront à répondre à une demande sans précédent. Nos deux entreprises conjuguent leurs efforts en permanence et de manière inédite afin de relever ce défi collectif« .

GE Heathcare et Ford ont également fait appel à plusieurs experts médicaux dans le but de pouvoir déterminer si le ventilateur modèle A était bien adapté aux soins des patients atteints de COVID-19.

Le ventilateur respiratoire modèle A-E est étudié pour répondre aux besoins des patients atteints de COVID-19 qui ont développé des insuffisances respiratoires. Ce respirateur est conçu pour être rapidement installé, ce qui le rend extrêmement facile à l’usage et pratique pour le personnel de la santé. Il peut être déployé au sein de n’importe quel environnement (en salle d’urgence, lors de procédures spéciales ou au sein d’une unité de soins intensifs…).

PARTAGER